Comment Allumer un Poêle à Pétrole à Mèche ?

Le pétrole est aujourd’hui considéré comme une énergie en perte de vitesse. Pourtant, le poêle à pétrole est une solution plus innovante qu’il n’y paraît de prime abord. Lorsqu’une maison ou pièce ne dispose pas du chauffage central, il faut trouver une autre solution alternative pour se chauffer confortablement.

allumer poele a petrole a mecheLes solutions les plus connues sont le bois, l’électrique ou encore le gaz. Une autre alternative économique et confortable et efficace est le poêle à pétrole à mèche dont nous aborderons l’allumage. Nous vous conseillons de venir voir aussi ceci : TOP Poêle à Pétrole

Poêle à pétrole à mèche

Ces poêles utilisent un système de bougie et un tiers de leur chaleur est produite par convection. C’est le modèle le plus autonome et le plus économique. Il présente quelques désagréments notamment dans son entretien et les odeurs. Sa mèche doit être changée chaque année.

Ce sont les plus anciens et aussi les moins chers. De fabrication basique, ils sont fiables et performants, totalement autonomes énergétiquement puis qu’ils n’ont pas besoin d’être branchés sur une prise de courant. L’allumage électronique étant alimenté par une pile. Les poêles à pétrole à mèche sont devenus pour le moins obsolètes. La diffusion de la chaleur ne s’effectue que par convection et on ne peut vraiment pas le qualifier de « poêle à pétrole sans odeur ». Le gros avantage d’un poêle à pétrole à mèche réside surtout dans le fait qu’il soit totalement autonome en s’affranchissant de toute prise électrique.

A examiner : Poêle à Pétrole, Économique ou Pas ?

Poêle à pétrole : les différents modèles et leur fonctionnement

Pour rappel, le poêle à pétrole se range dans la catégorie des appareils mobiles de chauffage à combustion liquide. On l’appelle aussi « convecteur à pétrole ». Ici, le combustible utilisé est le pétrole liquide, un mélange d’hydrocarbures gras dés aromatisés. Il est exclusivement destiné à alimenter ce type d’appareil.

L’appareil est constitué d’un réservoir fixe, accueillant un réservoir mobile où se trouve stocké le combustible. Il est équipé d’une mèche, d’un brûleur, d’un mécanisme d’allumage et d’un système d’arrêt. L’alimentation électrique se fait par piles ou électroniquement. Le principe de fonctionnement est d’imbiber la mèche et de brûler le combustible pour obtenir une flamme.

Le poêle à combustion simple de même que le poêle à combustion double fonctionnent avec une mèche imbibée de pétrole. Il est alimenté par des piles et diffuse une chaleur par rayonnement. Le poêle à double combustion utilise deux chambres de combustion.

Le poêle à pétrole électronique diffuse une chaleur par convection, à l’aide d’un système de ventilation. Il se branche directement sur le secteur. Programmables et réglables, ils disposent d’une meilleure régulation de la chaleur. Désormais, ils sont munis de contrôleurs de CO2.

Allumage d’une poêle à pétrole à mèche

  1. Vérifiez bien entendu que le réservoir contient du combustible
  2. Tournez le bouton noir (flammes croissantes) au maxi (la mèche circulaire sort de son logement, un peu comme les vieilles lampes à pétrole avec une molette sur le côté)
  3. Appuyez sur le bouton noir (allumage par pile, cette dernière se trouvant à l’arrière du poêle)
  4. Bien vérifier que la pile est bonne.
  5. Une fois allumé, laissez chauffer et monter en puissance 1 à 2 minutes et ensuite baisser le bouton noir (flammes croissantes) jusqu’à ce que la flamme soit rouge orangée.
  6. Évitez de laisser la flamme jaune en sommet qui, par définition, a très peu de pouvoir de chauffe, et encrasse inutilement la mèche.
  7. Pour éteindre, appuyez sur le bouton rouge. Le « clang » indique que la mèche circulaire est « rentrée » dans son logement.

Le convecteur à pétrole : confort, efficacité et économies

Le chauffage fait partie des postes budgétaires incontournables dans la plupart des pays de la planète. Difficile de ne pas se poser la question des avantages et des inconvénients avant de choisir un poêle à combustible liquide.

Au niveau des avantages on peut dire que les appareils mobiles permettent de régler rapidement la température dans une pièce occupée du logement. Tout en diminuant la puissance du chauffage central. De plus, ils ne nécessitent que peu de travaux d’installation. Contrairement au poêle à bois ou au poêle à charbon, ils n’ont pas besoin d’un conduit d’évacuation destiné à l’échappement des gaz de combustion. Enfin, ils réduisent les coûts en évitant les déperditions de chaleur dans les tuyauteries.

En tant que chauffages d’appoint, ils permettent aussi d’échapper au casse-tête des hivers rigoureux. Aux intersaisons, c’est un bon moyen de retarder la mise en route de l’installation. Selon les besoins, les convecteurs se déplacent facilement dans toutes les parties de la maison, des plus fréquentées aux moins utilisées. Leur chaleur ciblée réchauffe ponctuellement les salles de bains, garages, caves, greniers.

Mieux encore, certains modèles peuvent faire office de chauffage central dans des logements qui en sont dépourvus. On pense aux cabanes ou chalets installés dans des endroits plus ou moins reculés.

Sécurité et respect de l’environnement

Attention aux émanations d’oxyde de carbone contenues dans les fumées dégagées par le combustible.

Les poêles doivent être certifiés et respecter les normes NF et les normes CE pour une combustion propre. Soumis à une réglementation plus stricte, les fabricants ont amélioré la sécurité de leurs appareils. Des détecteurs de CO2 et des contrôles de la qualité de l’air ont été mis en place.

Cela a permis de diminuer leur impact sur l’environnement (gaz à effets de serre). Dans le même temps, les effets indésirables sur la santé (molécules toxiques et cancérigènes) ont été fortement minorés.

A étudier aussi : Comment Allumer un Poêle à Pétrole Électronique ?

Poêle à pétrole : les prix d’achat

La fourchette de prix des poêles à pétrole s’étale de moins de 100 euros à plus de 1000 euros selon les modèles. Les modèles à combustion simple sont naturellement les moins coûteux. Les modèles électroniques figurent dans le haut du tableau.

Par exemple, le prix d’achat d’un bidon de 20 litres tourne autour de 20 et 30 euros. Les poêles contrairement aux poêles à bois ne sont pas éligibles aux aides écologiques. Nous vous conseillons donc de prendre en compte cet aspect avant de faire votre choix. En effet, même si les poêles à granulés ou autres poêles à bois peuvent être plus cher à l‘achat ou nécessiter plus de travaux à l’installation, il faut savoir qu’ils sont éligibles à plusieurs aides écologiques comme la prime énergie pour les poêles à bois, les subventions de l’Anah, une multitude d’aides locales de même que le crédit d’impôt pour les poêles à bois.

Si vous utilisez un poêle à pétrole pour vous chauffer sachez qu’en le remplaçant avec un poêle à bois ou un poêle à granulés, vous allez pouvoir non seulement réduire votre consommation énergétique, mais en plus vous allez pouvoir postuler à d’importantes aides écologiques comme le crédit d’impôt ou la prime énergie ou encore l’éco prêt à taux zéro.

Somme toute, les poêles à pétrole sont utilisés la plupart du temps comme moyen de chauffage en hiver dans nos maisons ou pour réchauffer les repas froids lors dans grandes manifestations. Il en existe une multitude de marques très variées dont les choix diffèrent en fonction des goûts des clients au cours des achats. Les poêles à pétrole à mèche sont alimentés par des piles et peuvent être mis en activité grâce aux boutons marche et arrêts qui y figurent.